Maxi Race Tour du lac d'Annecy

Publié le par fabienantolinos

Me voici de retour de la Maxi Race, fatigué physiquement et mentalement à la suite d’une course rude et intense. Le résultat est bon puisque j’accroche la seconde place ex-aequo avec Patrick Bringer.

Cette expérience sur la course support des Championnats du Monde de 2015 sera à coup sûr positive pour ma future préparation. Je retiendrais qu’il faudra être frais, patient et mentalement armé au-delà du raisonnable pour aller chercher une performance exceptionnelle.

Hier j’ai vécu une course pleine, parfois de souffrance à me demander comment notre corps pouvait supporter de telles contraintes et autant de mauvais traitements mais surtout beaucoup de bonheur d’avoir été un acteur de la course remportée brillamment par Sébastien Spehler, le petit Mozart du Trail. Heureux d’avoir partagé cette deuxième place avec Patrick Bringer qui venait ici pour décrocher son billet en équipe de France et qui a réussi son pari. Ca n’est pas dans mes habitudes ni dans celles de Patrick de finir main dans la main mais il n’y avait plus rien à jouer ni à prouver dans les cinquante derniers mètres et nous nous étions promis l’an dernier, après le Championnat du Monde, de revenir en bleu pour décrocher la médaille d’Or par équipe avec la France en 2015 à Annecy. Nous aurons l’occasion l’an prochain d’essayer de remporter ce challenge.

Aussi, j’ai vu des gens en délire dans un dernier kilo au sprint pour le podium autour de trois gars au coude à coude après 8h45 de course et plus de 5000 mètres de dénivelé, du jamais vu sur un trail.

Enfin, je tiens à féliciter Xavier Thévenard qui, comme moi, a connu des hauts et des bas pendant sa course mais qui n’a jamais rien lâché jusqu’à la fin. Dans la dernière difficulté on nous a annoncé deux minutes de retard sur Patrick, j’ai dit à Xavier et Clément Petitjean que c’était plié. J’étais juste là en repérage et pas dans la bagarre à la place mais quand j’ai vu Xavier se courber dans la pente, pousser sur les bâtons et relancer je me suis dit que par respect pour lui je ne devais pas finir en roue libre. Je me suis accrocher et j’ai compris qu’il n’avait pas gagné l’UTMB pour rien quand nous sommes revenu sur Patrick à quelques kilomètres de l’arrivée. Il échoue à une poignée de secondes, mais il aura d’autres occasions de briller.

Merci encore à tous les supporters qui nous ont encouragé tout au long du parcours et je dois dire gueulé dessus à la fin… A très vite pour un compte rendu plus complet.

Maxi Race Tour du lac d'Annecy
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Stéfane 02/06/2014 09:33

Fabien un ami de toujours,
un homme bon et généreux, le tout parsemé de réussite...
Là je dis Bravo!!!