REMISE DU BULLETIN ECOTRAIL 2012

Publié le par fabienantolinos

Troisième à la Tour Eiffel, bilan du conseil de classe : « résultat satisfaisant, peut mieux faire, ne vous reposez pas sur vos acquis »
Samedi midi je suis au départ de l’éco trail et une fois n’est pas coutume je suis le premier de la classe, c’est marqué sur mon cahier.
IMAG0233
C’est marrant, l’an dernier j’étais au fond de la salle, à côté du radiateur et le professeur ne s’était rappelé mon nom qu’à la fin de l’examen, après 6h28 de travail et une copie parfaite.
 
Nous sommes 2000 à nous présenter à l’examen cette année, 78 km pour 1500 m de dénivelé. Le succès est mérité, le concept original, les bois, les étangs, la nature, les quais de seine et la Tour Eiffel en apothéose, tout ça proche et dans notre magnifique capitale.
 
En bon élève, j’ai tout révisé et ne suis pas stressé avant de commencer. Je me mets au premier rang avec mes camarades qui visent également les félicitations.
551093 3311920151063 1059918479 3085883 2110681989 nEcotrail 2012 018
Il y a là les plus sérieuses, les filles avec Nathalie qui arrive à l’Eco trail avec un 20/20 acquis à Gruissan, Virginie qui travaille beaucoup également, Fiona, la surdouée, blessée, qui se présente au départ sans avoir ouvert un seul livre…
Chez les garçons pas un seul favori ne manque à l’appel. Thierry qui après 2010 veut de nouveau être le premier ici, Manu est dans le même cas même s’il annonce ne pas avoir assez révisé ces derniers temps. Il y a aussi Erik capable de faire zéro faute comme au mondial de trail ou à la Sainté-Lyon et bien d’autres comme Sylvain, le plus jeune qui nous rappelle qu’ « aux âmes bien nées la valeur n’attend pas le nombre des années », bref, qu’il a « grave des bonnes jambes » comme on entend davantage dans les cours de récrée. Avec 2000 élèves il y a de la place au premier rang et j’aperçois aussi Romuald, Christophe x2, Denis, Mickael, Frédéric, Thomas, Arnaud, Yann…
Le Directeur Jean-Charles Perrin nous relie le sujet, j’ai tout mon matériel et des idées, ça sonne, je démarre.
Pour l’introduction je suis vraisemblablement le plus inspiré, personne ne veut prendre les devants, je dois assumer un train correct, sans puiser dans les réserves. Il fait beau, il fait chaud… cette balade est fort sympathique dans la campagne de l’Ouest parisien, j’en oublierais presque que la belle écriture du début va laisser place à un travail plus brouillon dans quelques heures !
IMAG0237
 
535373 10150624734356674 646291673 9582711 356184410 nAprès 10 bornes des élèves « perturbateurs » passent devant, accélèrent, se fourvoient dans un hall d’immeuble et la classe se dissipe. Suivre ou ne pas suivre telle est la question ? Erik s’enlève le mal de tête et part devant en accélérant tout de même franchement. Thierry, qui obtient souvent les meilleurs notes paraît le plus chagriné par ce scénario et cherche des alliés pour chasser et amortir les écarts. Je prends quelques relais sans être convaincu de la nécessité de tout donner dès l’introduction. Il faudra garder des arguments pour le développement…
A Buc, km 22 les écarts sont faibles, nous suivons Erik à 1’30 avec Thierry, Manu, Sylvain, Romuald et notre ami hongrois. Les huit kilomètres suivants se passent convenablement, je reste à distance respectable de Thierry et Manu en gardant un train régulier pour ne pas m’entamer. Au 30ème lorsque j’ai terminé mes deux petits bidons je veux boire dans ma poche à eau, l’embout est bloqué, impossible de boire, je tire, peste, tourne dans tous les sens, rien. Mon stylo plume ne fonctionne plus en pleine rédaction, « je ne finirai pas l’examen… ». Je finis par enlever la poche, tenter de verser dans une flasque puis fait une mauvaise manipulation, j’ai les fesses trempées et plus de boisson énergétique.
Ecotrail 2012 086Je suis démoralisé, c'est la mention passable qui m'attend malgré ma 4ème position provisoire. Le ravito supplémentaire du 43ème apparaît comme une oasis dans le désert, il me semble que je bois 2l mais les crampes sont déjà présentes.
 

J’avance au moral, sans réel but si ce n’est de tenir le plus longtemps possible en espérant que les crampes ne m’arrêtent pas trop vite. Quand je prends la balise GPS au 45ème je ne sais réellement pas si je vais terminer la course. Doubler Thierry vers le 53ème kilomètre ne me procure aucune satisfaction tant il me semble que je suis en perdition.

Je me rappelle alors les conseils de mes professeurs, toujours soigner sa conclusion. Je m’emploierais à le faire du mieux possible, sans jamais me retourner sur ma laborieuse copie et en espérant que mes camarades ne soient pas plus brillants que moi dans cet exercice.

Les résultats sont sans appel, Erik Clavery reçu avec mention Très Bien, Manu Gault qui a redoublé plusieurs fois l’Eco Trail obtient une magnifique mention Bien et je ne m’en tire pas si mal que ça, mention Assez Bien comme quoi, il vaut mieux toujours terminer sa copie plutôt que de craindre de ne pas être reçu et de renoncer à composer.Ecotrail 2012 230551601 3311923831155 1059918479 3085903 1406875398 n



Bravo à tous mes camarades de cette promo Eco Trail 2012 qui ont gagné leur tee-shirt de finisher, pour les hors sujets, les recalés et ceux qui ont carrément fait l’école buissonnière j’ai entendu dire par le dirlo Jean-Charles Perrin qu’il organisait un rattrapage en 2013 !!! Bonne prépa.

 Ecotrail 2012 227Ecotrail 2012 224
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pauline 04/04/2012 07:49

Sacré Fab, il devient aussi en fort en écriture qu'en course à pied!!!
Superbe compte-rendu.
Bravo encore pour ce podium et vivement la suite de ta saison.
Bises
Pauline